Ajax loader
Dismounting Austrian-Hungarian border 1989
Hungarian border forces dismount the border fence between Nickelsdorf, Austria and Hegyeshalom, Hungary, 02 May 1989. Dismounting the Austrian-Hungarian border fences...
von 2
Öffne Lightbox
C'était il y a 30 ans -
Depuis le 13 août 1961, premier jour de la construction du Mur, jusqu'à la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, la République fédérale d’Allemagne et la RDA étaient séparées par le "rideau de fer" entre l’Est et l’Ouest.
L’écroulement économique de la RDA, mais avant tout, l’Etat socialiste, espion et rigide, interdisant la libre expression et le droit de voyager à ses citoyens a poussé ceux-ci à se révolter et à fuir la RDA.
L’ouverture de la frontière austro-hongroise à l’été 1989 et l’accueil de réfugiés à l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne à Prague en Tchécoslovaquie ont permis à des milliers de personnes de s’enfuir vers l’Ouest.
Dès septembre 1989, les Allemands de l’Est descendent dans la rue en masse à Leipzig, Dresde et d’autres villes de la RDA, revendiquant leur droit à la Liberté. Les dirigeants, dépassés par les évènements décident de ne pas intervenir, pour éviter une escalade.
Cinq jours après une manifestation pacifique de 500 000 personnes à Berlin-Est, le Mur tombe : Lors d’une conférence de presse, Günter Schabowski, membre du Politbüro du SED, annonce que les amendements à la loi sur les voyages entrent en vigueur "sans délai" - un peuple entier piétine la frontière intérieure allemande et va vers la Réunification des deux Allemagnes.

Revivez les évènements de 1989 avec les photos de notre agence partenaire dpa (picture-alliance)